Diversité de la cuisine française

Traditionnellement, chaque région a sa propre cuisine
  • La cuisine du Nord-Ouest utilise le beurre, la crème fraîche et les pommes.
  • La cuisine du Sud-Ouest utilise l'huile, le foie gras, les champignons et l'armagnac.
  • La cuisine du sud-est est caractérisée par des influences italiennes et utilise des olives, des fines herbes et des tomates.
  • La cuisine du Nord est caractérisée par des influences belges et est servie avec des pommes de terre, du porc, des haricots et de la bière.
  • La cuisine orientale, caractérisée par des influences allemandes, est servie avec du bacon, des saucisses, de la bière et de la choucroute.


Outre ces cinq grands espaces régionaux, il existe aussi d'autres cuisines locales comme la cuisine du Val de Loire (célèbre pour ses poissons au vin blanc), la cuisine basque (caractérisée par l'utilisation abondante de la tomate et du piment d'Espelette), la cuisine du Roussillon (très proche de la cuisine catalane) ou la cuisine du centre avec son gibier, son pâté de Pâcques, ses pommes de terre (Creuse) ou ses vins et poissons d'eau douce (en Brenne).

Aujourd'hui, en raison des mouvements de population, ces différences régionales ont tendance à s'estomper, même si elles sont toujours observables, et une personne voyageant en France peut observer des changements importants dans la façon de cuisiner, dans les plats servis et dans les ingrédients utilisés. D'autre part, la prédilection traditionnelle des consommateurs français pour les produits locaux (terroir) a favorisé un fort renouveau de la cuisine régionale et de ses produits, tandis que le mouvement slow food (aussi appelé éco-gastronomie) gagne du terrain.

Certaines cuisines exotiques comme la cuisine chinoise et vietnamienne, ainsi que certains plats des anciennes colonies maghrébines (avec du couscous en tête), ont également été incorporés à la distribution.